Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Dette remise

La 50ème année, vous publierez la liberté dans le pays pour tous ses habitants : ce sera pour vous le jubilé : Lévitique 25,10

Face au nombre croissant de foyers fortement endettés, le Ministre de la Ville a émis un projet de loi permettant aux plus défavorisés d’être déclarés en faillite, ce qui leur permettrait de bénéficier d’une remise complète de leurs dettes. Un nouveau départ vécu par certains comme une véritable nouvelle naissance. Enfin, les fautes du passé peuvent être effacées. Un avenir tout neuf est préparé, à condition bien sûr de ne pas répéter les erreurs commises auparavant.

Comme le projet de loi du ministre, la Bible est elle aussi le livre des nouveaux départs et des remises de dettes. Au temps de Moïse déjà, la loi du jubilé permettait aux indigents de voir leur dette épongée. Chaque 50 ans était une année de liberté : les terres perdues étaient récupérées et la condition d’esclave des plus pauvres abolie. Tout le message de Jésus va dans le même sens. Alors qu’elle était condamnée, prête à être lapidée, une femme adultère s’entendra dire par le Christ : ” Je ne te condamne pas : va et ne pèche plus. (1) ” Ce n’est pas, dit Jésus, pour les gens bien-portants qu’Il est venu, mais pour tous ceux qui, sur le plan moral, sont en faillite personnelle totale. Je l’étais ! Par Son sacrifice, le Fils de Dieu a épongé ma dette. Une nouvelle ère de liberté s’est ouverte devant moi. Et vous, n’en auriez-vous pas besoin aussi ?

Gilles Georgel

Lecture proposée : Evangile selon Luc, chapitre 4, versets 17 à 20

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin