NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Il ne s’y attendait pas…

Dieu nous parle, tantôt d’une manière et puis tantôt d’une autre : Job 33.14

Si vous avez eu l’occasion d’admirer l’une ou l’autre œuvre du célèbre peintre Le Tintoret (1518-1594), vous aurez remarqué qu’elles sont remarquables par leur virtuosité et leurs éclairages.

Un homme désirant voir de près la très renommée peinture du ” Jugement dernier “, se rendit à Venise. Il ne s’imaginait pas que sa vie allait en être bouleversée. Pour la première fois, il se mit à penser à l’éternité. En effet, il réalisa que le jour du Jugement le concernerait lui aussi, personnellement, et cela le toucha profondément. Absolument étranger dans cette ville, sans pouvoir parler avec quelqu’un, sans Bible à portée de main, il a raconté par la suite être entré dans la galerie d’exposition tel un aveugle, pécheur athée et indifférent. Mais il en ressortit libéré du poids du péché, certain du pardon et le cœur rempli de paix.

Le Seigneur avait dirigé son regard chargé de culpabilité vers le Christ que le Tintoret a représenté assis sur le trône. À présent, il savait que Christ a aussi été crucifié pour lui, le pécheur. ” Cette réalité, je la saisis par la foi pour moi. Dieu m’a cherché et sauvé. Voilà ce qui me remplit d’une joie profonde ; à présent je ne redoute plus le jugement à venir. ” Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ-Jésus.1 Son sentiment de culpabilité avait été effacé et il s’était senti lavé et purifié. Jamais il n’avait connu une joie aussi profonde.

Charles Rick

1 Romains 8.1

Lecture proposée : 1ère lettre à Timothée, chapitre 1, versets 15 à 17.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin