Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Voici l’homme

Jésus s’est dépouillé lui-même […] en devenant semblable aux hommes ; et il a paru comme un vrai homme : Philippiens 2.7

Les déclarations de foi des Églises chrétiennes disent sous des formes très proches :

” …Jésus-Christ, conçu par le Saint-Esprit, né de la vierge Marie, partagea pleinement la condition humaine sans commettre de péché “

Les chrétiens croient en l’incarnation, l’acte par lequel le Fils de Dieu a revêtu volontairement un corps humain. Quelles en sont les conséquences dans la vie ?

Le mot ” incarnation ” vient du latin “caro, carnis”, qui signifie chair. En naissant à Bethléhem2 sous le règne de l’empereur romain Auguste, Jésus-Christ s’inscrit dans l’histoire de l’humanité. Ses généalogies attestent tant son appartenance au peuple d’Israël et son rattachement aux porteurs des promesses messianiques, Abraham et David3, que son appartenance à l’humanité comme fils d’Adam4. Le choix par Jésus du titre de ” Fils de l’homme ” souligne aussi sa réelle humanité. Il l’a vécue pleinement, hormis le péché. Il a vu et entendu, senti, touché et goûté. Il a eu faim et soif, a travaillé, s’est fatigué. Il a été tenté et il est mort…

Dieu ne méprise donc pas la matière, il s’est pleinement incarné en Jésus-Christ par sa naissance. Ce que Dieu a créé et qu’il a déclaré très bon et ce qu’il a accepté de vivre, nous ne pouvons le déclarer mauvais, méprisable ou sans intérêt. Sans devenir esclaves de notre corps ou en faire une fin en soi, nous devons en prendre soin car il nous a été donné par Dieu pour notre vie terrestre.

Ayons donc une bonne hygiène de vie et de corps : cela glorifie aussi Dieu.

François-Jean Martin

1 Jean 19.5 2 Luc 2.1,4-7 3 Matthieu 1.1-17 4 Luc 3.23-38

Lecture proposée : 2ème Lettre aux Corinthiens, ch. 3, v. 10 à 17 et ch. 6, v. 12 à 20.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin