Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Impossible ?

Abraham tomba face contre terre ; il rit en se disant : Naîtrait-il un enfant d’un homme de cent ans ? Sara aurait-elle un enfant à quatre-vingt-dix ans ? Genèse 17.17

De toutes les promesses que le patriarche Abraham reçut de Dieu – devenir une bénédiction pour les autres, recevoir un pays en possession pour toujours, avoir une descendance innombrable – cette dernière était assurément la moins croyable.

Quand Dieu la lui avait faite une première fois, Abraham était déjà vieux, âgé de quatre-vingt-six ans, et Sara, sa femme, très âgée elle aussi, était stérile ! Ils ont alors pensé à des subterfuges pour que la promesse se réalise quand même.

Ils ont fait appel à une mère porteuse avant la lettre, Agar, une jeune esclave égyptienne. Mais Dieu a fait savoir à Abraham que ce n’était pas de cela qu’il lui avait parlé. Quelle étrange prétention, du reste, de vouloir donner un coup de main à Dieu pour la réalisation de ses promesses !

Pourtant Abraham a fait encore un essai : il a suggéré que son homme de confiance, Éliézer, puisse être l’héritier promis. Une nouvelle fois, la réponse divine a été ” non ! “

Et c’est alors que le miracle s’est accompli : Sara elle-même a enfanté Isaac, le fils de la promesse.

Pour entrer vraiment dans le plan de Dieu, la condition première est la foi. Et là, bien souvent, nous pourrions faire nôtre la réflexion d’un contemporain de Jésus : ” Je crois, Seigneur, viens au secours de mon incrédulité ! “1

Paul Vandenbroek

1 Marc 9.24

Lecture proposée : Livre de la Genèse, chapitre 16, versets 1 à 16.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin