Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Une occasion de chute ?

Heureux celui pour qui je ne serai pas une occasion de chute (qui ne perdra pas la foi à cause de moi). Luc 7.23

Jésus envoie ce message à Jean-Baptiste au fond de sa prison. Mais Jésus pourrait-il être une occasion de chute ? Pourquoi parle-t-il ainsi à Jean-Baptiste ?

Ensuite Jésus dit à la foule : « Jean était la lampe qui brûle et qui brille, et vous avez voulu vous réjouir une heure à sa lumière. »1

Nous pouvons être une occasion de chute pour les autres à cause de nos péchés, mais Jésus ?…

Eh bien au risque de vous choquer : oui ! Nous pouvons le renier, abandonner l’appel parce que nous trouvons trop dur de le suivre ?

J’imagine Jean-Baptiste au fond de sa prison avec ses doutes : « Est-ce qu’il est réellement le Messie, est-ce que je ne me suis pas trompé ? S’il est venu établir le Royaume de Dieu, je ne devrais pas croupir dans cette prison ; nous devrions tous être libres !… » Et dans le ciel, Dieu regardait la lampe qui représente Jean : la flamme vacillait… Heureux celui qui ne perdra pas la foi à cause de moi… Va-t-il tenir bon ?

Oui Jean a tenu bon, sa flamme ne s’est pas éteinte, là haut dans le ciel, elle brille encore.

Celle de l’apôtre Pierre a vacillé très fort, mais elle s’est ranimée. Celle de Judas s’est éteinte.

Celles de tous ceux qui sont morts à cause de Jésus-Christ brillent encore dans le ciel. Et pour ceux-là il n’a pas été une occasion de chute.

Heureux celui pour qui je ne serai pas une occasion de chute, qui ne perdra pas la foi à cause de moi.

Danièle Delépine

1 Jean 5.35

—————————————————

Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 7, versets 18 à 28.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin