Vivre aujourd'hui

« mourir, c’est comme rentrer à la maison »