NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

La prière vous devient-elle pesante ?

Persévérez dans la prière, veillez-y avec actions de grâces. Colossiens 4.2

– Maman, à quel âge serai-je assez grand pour ne plus être obligé de prier ?

Question d’un jeune garçonnet à sa mère au moment où celle-ci, au coucher, priait à son chevet.

– Pourquoi me poses-tu une telle question, mon enfant ?

– Mais maman, papa ne prie plus non plus.

La conversation arriva aux oreilles du père, assis dans la chambre voisine. Cette réflexion de son enfant résonna comme une accusation au cœur du père et lui rappela sa propre enfance où, blotti contre sa mère, il priait tout simplement, de façon enfantine. Ces souvenirs devinrent au fil du temps plus incisifs, à tel point qu’il retrouva du temps pour la prière et Dieu lui accorda aussi de plus en plus de bénédictions dans son travail.

En racontant à ses disciples la parabole du juge inique, Jésus voulait leur montrer qu’il faut toujours prier et ne pas se lasser. Tout comme cette veuve a importuné le juge pour réclamer justice, Dieu nous exhorte aussi à crier à lui.

Persévérez dans la prière, rappelle l’apôtre Paul. Et l’apôtre Jacques précise que quand un juste prie, sa prière a une grande force1. Autrefois Samuel, le juge en Israël, avait demandé à l’Éternel de le garder de commettre une faute contre lui en cessant de prier pour le peuple2.

Ne vous découragez pas si votre demande n’est pas exaucée la première fois. Souvent Dieu éprouve ainsi notre foi et notre persévérance.

Charles Rick

1 Jacques 5.16 2 1 Samuel 12.23

—————————————————

Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 18, versets 1 à 8.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin