Vivre aujourd'hui

Faut-il couper le générique ?