NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Grâce ou amnistie générale ?

Car Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. 1 Timothée 2.4

Puisque Jésus est mort pour tous, tous sont-ils automatiquement sauvés ? Dans cette hypothèse, à quoi servirait-il d’annoncer l’Évangile et de parler du péché ?

Certaines personnes se disent que, puisque Dieu est amour, il ne peut que tout pardonner à tous sans conditions ni distinctions. En effet, Dieu désire pardonner et sauver tout être humain, mais il désire également que tout homme sache pourquoi il peut être sauvé. C’est la raison pour laquelle les apôtres risquèrent leur vie pour annoncer que seul Jésus sauve du péché. L’auraient-ils fait s’ils avaient cru que la mort de Jésus était synonyme d’amnistie générale ? Jésus lui-même aurait-il donné l’ordre à ses disciples de renoncer à tout pour évangéliser le monde si le salut était automatique pour tous ?

Il ne faut pas confondre la grâce avec une amnistie générale. Demander grâce, c’est reconnaître implicitement que nous sommes coupables. Même lorsqu’elle est promise d’avance, la grâce doit être demandée à l’autorité suprême, c’est-à-dire à Dieu en ce qui concerne le pardon des péchés. Enfin la grâce doit être reçue avec foi, car elle est offerte à tous et non pas imposée.

Faites le pas, sortez de l’ombre où vos péchés vous ont plongé pour commencer à revivre à la lumière de la grâce de Dieu.

Alain Monclair

—————————————————

Lecture proposée : 1ère lettre à Timothée, chapitre 2, versets 1 à 8.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin