Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Croiser le regard de Dieu

Lorsque Jésus fut arrivé à cet endroit, il leva les yeux et lui dit : – Zachée … Luc 19.5

“Parce que vous le valez bien !”… Et puisque je le vaux bien, on me remarquera, à cause de mon look, de mes succès, de mes biens, de ma gentillesse. Le regard de Jésus ne dépend pas de ces caractéristiques-là. Il voit et vise autre chose. Le regard de Dieu n’est pas motivé par l’intérêt, mais par la grâce. C’est ce qui nous donne espoir.

Peu importe ma petitesse, Jésus me remarque. Notre foi, notre prière, notre amour, nos actes, tout cela est souvent bien trop petit, trop mesquin. Sommes-nous meilleurs que les Pharisiens ? Nous décevons les autres, et nous sommes peut-être encore plus souvent déçus de nous-mêmes, petits à nos propres yeux. Il y a une bonne nouvelle : Jésus nous remarque et il veut de nous.

Peu importe le qu’en dira-t-on, Jésus m’encourage. Nous sommes tous victimes du qu’en dira-t-on. Et souvent, cela nous pousse, comme Zachée, à vivre une vie réactive. Pour mieux s’assurer, il s’est encore plus enfoncé dans sa petite vie. Zachée, le pur (c’est le sens de son nom), vit en totale contradiction avec lui-même. Mais Jésus l’encourage, le “ réassure”. Ce qui est perdu peut être retrouvé.

Peu importe ce que j’ai fait, Jésus veut de moi. Notre passé ne lui fait pas peur. Une fois secoué par le séisme intérieur du changement spirituel, le petit devient un géant. Il quitte sa petite sécurité pour la vie risquée du royaume de Dieu.

Egbert Egberts

—————————————————

Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 19, versets 1 à 10.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin