NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

De la terre à la lune et du ciel à la terre

Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même. 2 Corinthiens 5.18

Au retour de la mission Apollo XV, l’astronaute américain James IRWIN a affirmé à peu près ceci : « Ce qui est important ce n’est pas que l’homme ait marché sur la lune, mais que Dieu ait marché sur la terre. » Ce qui donne un relief particulier à ces paroles, c’est qu’elles ont été prononcées par un homme qui a effectivement marché sur la lune et qui y a même effectué un parcours de 28 kilomètres. Il a accompli ce qui était et qui reste un véritable exploit, et qui a fait avancer la connaissance humaine dans plusieurs domaines de recherche. Depuis cette date du 29 juillet 1971, de nouveaux progrès plus extraordinaires les uns que les autres ont été réalisés.

James IRWIN plaçait bien au-dessus de ce qu’il a eu le privilège d’accomplir cet autre évènement auquel il croyait fermement, l’incarnation de Dieu dans la personne de son Fils Jésus-Christ : Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même.1

L’astronaute russe Gagarine de retour de son voyage dans l’espace avait ironisé : « Je n’ai pas rencontré Dieu. »

Heureusement qu’il n’est pas nécessaire d’aller dans l’espace ou sur la lune pour rencontrer Dieu car très peu nombreux seraient ceux qui pourraient s’offrir ce voyage. C’est Dieu qui a fait le chemin inverse du ciel sur la terre en la personne de Jésus-Christ, ce qui offre à chacun de nous sans exception la possibilité de le rencontrer et plus encore de le recevoir dans notre cœur.

Jack Mouyon

1 2 Corinthiens 5.19

—————————————————

Lecture proposée : Lettre aux Romains, chapitre 5, versets 6 à 11.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin