NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

C’est pourtant simple

Celui qui a le Fils a la vie ; celui qui n’a pas le Fils de Dieu n’a pas la vie.

1 Jean 5.12

Combien de fois ai-je entendu cette remarque : « La Bible, c’est quand même compliqué ! » C’est vrai, lorsqu’on a une Bible entre lesmains pour la première fois, on est un peu perdu. Certains livres ont des noms inconnus et bizarres. De plus, la présentation est inhabituelle par la numérotation des phrases et des chapitres !

Son contenu serait-il compliqué pour autant ?

Un ami me disait un jour que les passages obscurs ne lui faisaient pas peur, mais bien davantage les textes simples. Et le verset de l’en-tête en est un !

Que dit-il ? Simplement ceci :

L’humanité est divisée en deux groupes, ceux qui ont le Fils de Dieu et ceux qui ne l’ont pas, ceux qui ont la vie et ceux qui ne l’ont pas.

Le Fils de Dieu, c’est Jésus, le Christ, celui dont parlent les évangiles. Il est l’enfant né dans une crèche à Bethlehem, le Messie que les Juifs attendaient depuis des millénaires, ce prédicateur qui a parcouru les routes de Palestine, accomplissant de nombreux miracles. Il est celui qui a accepté de mourir sur une croix, et qui est ressuscité des morts.

Avoir le Fils, c’est lui faire confiance, lui demander pardon pour nos péchés, l’aimer de tout notre cœur.

Avoir la vie, c’est avoir une relation personnelle, intime avec lui. C’est une vie heureuse dès ici-bas, une vie souvent difficile, mais soutenue par son amour. C’est l’espérance de la vie future, la vie éternelle dans son royaume, en sa présence. Une vie où il n’y aura plus de maladie, de pleurs, de souffrance, mais la paix et la joie éternelles.

Recevez cette parole, “simplement”, aujourd’hui.

Gérard Dagon

_________________

Lecture proposée : 1ère lettre de Jean, chapitre 5, versets 9 à 15.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin