Vivre aujourd'hui

Il faut ôter le cadavre