Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Une nuit avec les loups

Quand un malheureux crie, l’Éternel entend, et il le sauve de toutes ses détresses.
Psaume 34.6

En Russie, au temps du communisme, des propagandistes de l’athéisme allaient de village en village donner des conférences pour engager les gens à abandonner leur foi en Dieu. L’un de ces conférenciers au service du parti communiste était parti pour se rendre dans un village assez éloigné. Il devait traverser une grande forêt. Il avait mal calculé son temps et fut surpris par la nuit avant sa sortie du bois. Or, voilà qu’il entendit des cris qu’il ne connaissait que trop bien : des loups se rapprochaient insensiblement de lui. Il ramassa quelques branches et fit un feu qui les maintint à distance. Mais la nuit était tombée et il ne trouvait plus de bois pour alimenter son feu. Le feu s’éteignit et il entendit les loups se rapprocher dangereusement de lui. Alors, pris de panique, il se souvint de sa foi d’enfance et, se faisant violence, il tomba à genoux en suppliant Dieu d’épargner sa vie. Les loups reculèrent pendant sa prière, mais dès qu’il se releva, ils se rapprochèrent de nouveau. Il fut donc forcé de passer toute la nuit à genoux – et de passer sa vie en revue.

À l’aube, les loups se retirèrent et disparurent. Notre homme rentra chez lui. Sa femme s’étonna de le voir revenir si tôt. Il lui raconta ce qui lui était arrivé et conclut : « Je ne vais plus jamais prêcher contre Dieu. Je vais me rendre au bureau du parti et leur rendre ma carte. Advienne que pourra ! » Par la suite, il mit ses dons de propagandiste au service de l’Évangile qu’il avait combattu (comme un certain Saul de Tarse devenu l’apôtre Paul).

Alfred Kuen

______________
Lecture proposée : Psaume 34, versets 4 à 8.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin