NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Demain peut-être je croirai…

Aujourd’hui, si vous entendez la voix de Dieu, ne vous endurcissez pas.
Hébreux 4.7

Dans les témoignages recueillis par G. Isely1 on peut lire, non sans émotion, le récit de trois jeunes gens descendant un soir la grande rue, chantant à tue-tête sous l’influence de la boisson. Au coin de la rue, quelqu’un leur remit un prospectus annonçant une conférence d’un évangéliste.
– Allons-y, s’écria l’un, nous nous amuserons bien.
Un deuxième répondit :
– Allons où tu voudras, pourvu que nous puissions rire !

Ils entrèrent, s’assirent au dernier rang tout en échangeant à haute voix des remarques si peu convenables, qu’on les pria de s’en aller.
Deux d’entre eux quittèrent la réunion, le troisième resta, impressionné par les paroles de l’évangéliste, dont le thème était : « Tu vas presque me persuader de devenir chrétien ». Très ému, le jeune se leva et dit au portier :
– Pas ce soir… Je reviendrai demain…

Ses amis l’attendaient dans la rue, et tous trois continuèrent à se divertir et à boire. Quand enfin ils se séparèrent, il était complètement ivre. Au matin, le jeune homme sera retrouvé mort, la tête dans une flaque, non loin de la ville.

Presque persuadé d’être sauvé, mais en réalité complètement perdu ! Personne ne connaît son lendemain.
Tout homme est comme l’herbe des prés, toute gloire humaine comme la fleur des champs ; l’herbe sèche et la fleur tombe.2
C’est donc « aujourd’hui » que Dieu attend notre réponse.

Témoignage résumé par Charles Rick

1 Ainsi sont nés nos cantiques, Ed. Reconnaissance      2 1 Pierre 1.24

_______________
Lecture proposée : Livre des Actes des apôtres, chapitre 26, versets 24 à 32.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin