NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

De la tristesse à la joie

Je t’ai fait connaître mon péché, je n’ai pas caché mon iniquité, j’ai dit : J’avouerai mes transgressions au Seigneur.
Psaume 32.5

Le mot « Fin » sur l’écran de la salle obscure où j’avais ingurgité ma dose de porno me ramenait à ma triste vie.

Pendant tout ce temps Jésus me proposait sa lumière, son épanouissement, la joie de son pardon. J’étais stupide, faisant la sourde oreille. Replié sur moi-même, ma vraie personnalité s’atrophiait. Parfois j’avais connu l’exubérance procurée par l’alcool, la jouissance sensuelle, la danse. Mais les lendemains nauséeux me laissaient avec un sentiment de gâchis énorme.

Heureusement qu’avant la chute mortelle dans une éternité de malheur, j’ai connu la tristesse du roi David dépeinte dans ce Psaume 32. Ce réveil brutal a stoppé la dégringolade vertigineuse. Il a fallu cette honnêteté pour qu’enfin je lâche ces plaisirs malsains qui tentaient de remplir le vide de mon être, et que, dans les larmes de la repentance, je me jette dans les bras de Dieu, comme le fils prodigue dans les bras de son père. J’ai connu la joie du pardon et du partage avec des frères et sœurs qui sont passés par le même chemin : Jésus.

Et depuis lors, mon désir est de le faire connaître à un maximum de personnes empêtrées dans un passé empoisonné. Depuis maintenant 40 ans, j’annonce Jésus, le Sauveur, en milieu carcéral à ceux et celles dont la vie est encore gâchée.

Gérard Peilhon

______________
Lecture proposée : Psaume 51.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin