Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Se régénérer comme la salamandre

Dieu dit : Que les eaux produisent en abondance des animaux vivants, et que des oiseaux volent sur la terre vers l’étendue du ciel. Dieu créa les grands poissons et tous les animaux vivants qui se meuvent.
Genèse 1.20-21

À l’automne, par temps de pluie, il m’arrive d’apercevoir dans notre cour une salamandre. Lorsqu’elle est immobile, on pourrait prendre ce joli amphibien noir et jaune pour un jouet abandonné. Je ne crains pas de la déplacer loin des roues de la voiture en la prenant prudemment entre deux doigts. Elle paraît tellement fragile et vulnérable ! C’est ce que je croyais avant d’apprendre2 qu’elle possède une arme redoutable, le samandarin, neurotoxine qu’elle peut projeter, grâce à des glandes situées sur son dos, jusqu’à un mètre, provoquant chez le prédateur trop agressif une paralysie des muscles de la mâchoire, parfois la mort. La salamandre, qui ne dispose pas de laboratoire de chimie, ni de département d’essais cliniques, se trouve dotée d’une molécule unique en son genre, probablement liée à sa survie. Et, si elle se trouve amputée d’un membre, celui-ci repousse ! Cette capacité, absente chez les vertébrés supérieurs, aurait été perdue au cours de l’évolution, d’après la théorie de Darwin. Plus facile à postuler qu’à croire !

Croyons plutôt au dessein bienveillant et sans variation d’un Dieu créateur, maître du ciel, de la terre et de tout ce qui s’y trouve !

Joseph Paladino

1 Titre paru dans le Monde du 20 janvier 2007     2 http://fr.wikipedia.org/wiki/Samandarin

______________
Lecture proposée : Lettre aux Romains, chapitre 1, versets 18 à 23.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin