Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Lui sait comment

Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, de ce qu’il a visité et racheté son peuple, et nous a suscité un puissant Sauveur.
Luc 1.68-69

Vous dites peut-être : « Il n’est pas facile d’atteindre Dieu. Depuis tant de temps que je m’y efforce sans succès ! » Pas facile ? Bien sûr, c’est même tout simplement impossible.

Mais nous demande-t-il d’y parvenir ?

Lors d’une interview (Panorama n°450), Jean d’Ormesson disait : « J’ai longtemps été tenté par une forme de quiétisme : laissons donc Dieu agir. Si nous sommes incapables d’aller vers lui, lui sait comment nous rejoindre. »

Il sait si bien comment, qu’il l’a fait. Il a fallu pour cela qu’il se fasse semblable à nous. Pour parler de ses interventions dans l’histoire des hommes, la Bible utilise le verbe “visiter”. Il n’a pas attendu que nous allions vers Lui. Il est venu, il nous a visités. C’est ce que nous fêtons à Noël. Mais encore et encore, il est là qui frappe à notre porte, demande à entrer dans notre vie, dans nos pensées, dans nos affections.

Cela nous dépasse sans doute. L’auteur du psaume huitième exprimait ainsi son étonnement : Qu’est-ce que l’homme pour que tu t’intéresses à lui, le fils de l’homme pour que tu le visites ?

Nous sommes si peu de chose en effet. Mais il nous a faits et il nous aime. Aussi espère-t-il notre amour en retour. Il ne cesse de nous inviter à lui ouvrir, à nous donner à lui qui s’est donné le premier à nous.

Dans la même interview, Jean d’Ormesson disait aussi, avec raison : « Si réellement Dieu existe, comment ne pas lui être totalement donné ? »

Richard Doulière

______________
Lecture proposée : Psaume 8.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin