Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

… pour aimer

Dieu a versé son amour dans nos cœurs par l’Esprit Saint qu’il nous a donné.
Romains 5.5

Il y a au moins un détail de la vie de Jésus qui mobilise toutes les approbations. L’agnostique ou l’athée sont eux-mêmes admiratifs en ce qui concerne sa prédication de l’amour. Y a-t-il quelqu’un qui ne soit pas persuadé que si chacun aimait son prochain, le monde serait magnifique ?

Mais voilà, nous avons bien de la peine à aimer. Cela ne nous est pas naturel. Nous sommes plus aisément le jouet de la rancune que prêts à pardonner. Pourquoi ?

C’est l’abbé Pierre qui a dit : « L’homme n’est pas libre d’aimer ou de ne pas aimer ; l’homme est libre pour aimer. » On ne peut mieux dire que, pour être capables d’aimer, nous avons d’abord besoin d’être libérés de l’héritage moral de nos premiers parents, de cette nature qui nous pousse sans cesse au mal et à la haine, mais encore de nos doutes, de notre volonté d’indépendance.

Parlant à Nicodème – chef religieux des Juifs –, Jésus l’exprime ainsi : Il vous faut naître d’en haut, c’est-à-dire à la vie même de Dieu. Cette nouvelle naissance qu’opère l’Esprit Saint en faveur de qui s’abandonne avec foi à son action a pour fruit une mentalité, des affections et une conduite nouvelles parce qu’inspirées par l’amour de Dieu versé en nos cœurs.

D’autres motifs peuvent pousser à faire le bien, ne fut-ce que le désir d’être admiré ou fier de soi.

Mais l’amour véritable n’a qu’une source : Dieu qui est amour.

Ouvrons tout grands nos cœurs pour que, dans sa grâce, il nous en remplisse.

Richard Doulière

______________
Lecture proposée : 1ère lettre aux Corinthiens, chapitre 13.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin