Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Prendre Dieu au mot

Simon lui répondit : Maître, nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre ; mais, sur ta parole, je jetterai le filet.
Luc 5.5

Des amis avaient envoyé les faire-part de mariage de leur fille à leurs familles et à leurs proches, dont un couple allemand. Contre toute attente, le jour du mariage leurs amis allemands, sûrs d’être invités, avaient fait le long voyage pour participer aux noces. Pour eux, l’envoi d’un faire-part valait invitation. Ils ont donc pris les parents de la mariée au mot, et… ils ont été accueillis à bras ouverts, malgré tout.

Pierre, l’apôtre, malgré la fatigue de la nuit infructueuse et malgré tout son savoir de marin pêcheur, prend Jésus au mot. Certes, Pierre avait déjà été témoin de plusieurs miracles. Mais faire confiance au charpentier pour la pêche, il fallait oser !

Osez-vous prendre Dieu au mot ?

Osez-vous donner suite aux invitations répétées de Jésus de lui faire confiance, de le laisser diriger votre vie ? Ou bien encore, si vous vous êtes éloignés de lui, osez-vous croire qu’il est possible de revenir à lui. N’a-t-il pas déclaré : « Voici je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi »1 ?

Dieu est fidèle, il tient ses promesses. Et il se laisse prendre au mot par ceux qui s’attendent à lui. Rejetons l’incrédulité, l’orgueil ou la désobéissance, tous ces obstacles que nous mettons pour ne pas en bénéficier. Il a dit : « Mettez-moi à l’épreuve, et vous verrez si je n’ouvre pas pour vous les écluses des cieux. »2

Albert Lentz

1 Apocalypse 3.20            2 Malachie 3.10

______________
Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 5, versets 1 à 11.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin