NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Impuissance

Ne dis pas davantage : « Je le jure sur ma tête », car tu ne peux pas rendre un seul de tes cheveux blanc ou noir.
Matthieu 5.36

Tiens, un cheveu blanc ! Il n’y était pas encore hier ! Vais-je le laisser ou l’enlever ? Après tout, les années passent. Il faudra bien s’y faire. J’ai beau essayer : Jésus a raison ! Je n’ai aucun pouvoir pour empêcher mes cheveux de devenir blancs. Je ne suis pas plus capable, après qu’ils aient blanchi, de les rendre noirs. Certes, des teintures existent ! Mais, sous le maquillage, la réalité demeure : le cheveu est toujours blanc. Les cheveux blancs sont synonymes de vieillesse. Et la vieillesse, c’est la découverte de ses limites, d’une impuissance qui s’impose de plus en plus.
Si mon cheveu blanc en est un témoin, Jésus le dit d’une façon plus forte : l’homme est un impuissant qui s’ignore. Il pense souvent être capable de grandes choses. En réalité, il ne décide de presque rien. Ni de la météo, ni de sa santé, ni du contenu de l’heure qui vient, ni du jour de sa mort. Comme le cheveu blanc l’atteste, il n’a aucun pouvoir pour remonter le temps, changer ce qui a été ou se fait à son insu. Entouré de tant d’impuissance, il devrait réfléchir… et craindre. Si même je ne peux empêcher un cheveu de blanchir, où se trouvent mon salut, ma sécurité ? Confiez-vous en moi, dit Dieu ! Car Moi seul, je suis l’Éternel qui ne change pas !1

Gilles Georgel

1 Malachie 3.6

_______________
Lecture proposée : Livre du prophète Ésaïe, chapitre 40, versets 6 à 8.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin