NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Tu ne plumeras pas ton prochain

Rejetez donc toutes les formes de méchanceté et de ruse, l’hypocrisie, la jalousie et toute médisance.
1 Pierre 2.1

Isabel Allende raconte que sa famille ne propageait pas les ragots, comme beaucoup de Chiliens, dont le sport national était de parler dans le dos de la personne qui venait de quitter la pièce. « Les Chiliens dit-elle, ont même un mot spécial pour le fait de dire du mal de son prochain, il s’agit de pelar, qui veut dire peler, mettre à nu, plumer comme un poulet. C’est si vrai, que personne ne veut être le premier à s’en aller, si bien que les adieux s’éternisent sur le pas de la porte. »
Dans tous les pays, nous avons cultivé un savoir-faire local pour rendre acceptables la médisance, l’hypocrisie et la méchanceté. Les ragots deviennent vite des gourmandises dont on a du mal à se passer. Comment pouvons-nous rejeter de telles habitudes ?
Pour nous dépouiller de ces vieilles habitudes, nous devons changer nos sources d’informations. Au lieu d’être à l’affût des ragots et de passer du temps à ôter les plumes du voisin, soyons à la recherche de paroles qui purifient nos cœurs et nous aident à aimer notre prochain. La Parole de Dieu est la source à laquelle nous trouvons ce remède.

Alain Monclair

________________
Lecture proposée : 1ère lettre de Pierre, chapitre 2, versets 1 à 3.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin