NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Donner quoi ?

Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir.
Actes des Apôtres 20.35

L’apôtre Paul attribue cette parole à Jésus. On ne la trouve pas dans les évangiles, mais elle a dû circuler de bouche à oreille. Elle ne correspond guère à la mentalité présente !
L’abbé Pierre allait peut-être un peu plus loin, lorsqu’il a dit : « On n’est jamais heureux que dans le bonheur qu’on donne. Donner, c’est recevoir. »
On ne dira jamais assez que le but de la vie ne se réduit pas à posséder ou à amasser sans fin. Yves Duteil le proclame bien agréablement quand il chante « L’être et l’avoir ».
On peut probablement dire que l’on n’a que ce que l’on est. Après tout, ce que nous sommes est la seule chose qui ne puisse nous être ôtée.
Plus de joie à donner ? Sûrement… mais dans la seule mesure où nous avons été libérés de notre égocentrisme naturel. Et qui peut opérer cette libération ? Jésus seul peut l’accorder. Et c’est ce qu’il accomplit en réponse à notre foi, faisant de nous des créatures entièrement nouvelles.
Nous découvrons alors le bonheur que procure le fait de contribuer au bonheur des autres. Alors, nous expérimentons, non seulement la joie qu’il y a à donner, mais celle qui consiste à nous donner. Impossible de s’y tromper. Être heureux, c’est aimer. Et aimer vraiment, c’est se donner soi-même.
L’expérience le démontre. Jésus avait raison : Oui, il y a plus de joie à donner qu’à recevoir.

Richard Doulière

__________________
Lecture proposée : Actes des Apôtres, chapitre 20, versets 32 à 35.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin