NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Un paiement différé

Lance ton pain sur les eaux car, avec le temps, tu le retrouveras.
Ecclésiaste 11.1

Pendant que l’Albany venait d’être occupé par les blancs, un Indien entra dans une auberge de Lichfield et demanda l’hospitalité pour la nuit. Mais, confessant qu’il n’avait rien pris dans sa chasse, il dit qu’il n’avait pas de quoi payer. L’hôtesse le renvoya rudement. Alors qu’il se retirait tristement, sachant qu’il n’y avait pas d’autre auberge, un homme qui avait assisté à la scène demanda à l’hôtesse d’héberger l’Indien en proposant de payer pour lui. Celui-ci le remercia et lui promit de lui rendre son bienfait un jour.
Des années passèrent. L’homme fut fait prisonnier par une tribu hostile et emmené au Canada. Sa vie fut épargnée, mais il fut réduit en esclavage.
Un jour, un Indien vint et lui demanda de le suivre. Il ne lui dit jamais où ils allaient ni quel était son objectif. Jour après jour, l’homme suivit son guide mystérieux jusqu’à ce qu’ils arrivent à une clairière où s’élevaient de belles maisons.
– Reconnaissez-vous cet endroit ? lui demanda l’Indien.
– Bien sûr : c’est Lichfield.
– Et vous souvenez-vous d’avoir eu pitié un soir d’un pauvre Indien ? Eh bien, je suis cet Indien auquel vous avez témoigné de la bonté. À présent, j’ai payé mon souper : vous pouvez rentrer chez vous !
Tous les bienfaits ne sont pas rétribués ici-bas. Mais Jésus nous a promis que chaque fois que nous donnerons à manger ou à boire à l’un des plus petits de ses frères, c’est à lui que nous avons témoigné ces bienfaits – dont il nous récompensera.

Alfred Kuen

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Matthieu, chapitre 25, versets 34 à 40.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin