Vivre aujourd'hui

« Il n’est pas ici ! »

1 réponse

  1. Salomon dit :

    Bonjour,

    Faut-il parler de « Pâques » pour l’événement de la résurrection elle-même ? Normalement, c’est le souvenir de la résurrection que l’on désigne par « Pâques ». Dans le contexte du présent récit, « Pâques » me semble mal venu. Ecrire « Au matin de la Pâque » (pessah)serait également factuellement faux, puisque Jésus avait partagé la Pâque avec les apôtres, donc le matin de la Pâque était déjà passé au matin de la résurrection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.