NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Pardonnez-vous mutuellement

Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos fautes.
Matthieu 6.15

Le 2 octobre 2006, dans une école amish de Nickel Mines en Pennsylvanie, Charles Roberts, un livreur de lait, tue cinq jeunes filles et en blesse cinq autres avant de se suicider. Rapidement, les parents de ces jeunes filles et toute la communauté amish déclarent leur pardon à la famille du meurtrier. Ils consolent Marie, la veuve du laitier et les trois orphelins, leur remettent une partie de l’argent que des gens émus par cette tragédie leur ont envoyé pour les soins des blessées. Dans une lettre ouverte aux Amish, Marie Roberts écrit : « Notre famille voudrait que chacun de vous sache que nous sommes bouleversés par le pardon, la gentillesse et la miséricorde que vous nous avez témoignés… Les prières, les fleurs, les cartes et les dons que vous nous avez faits ont touché notre cœur d’une manière qu’aucun mot ne peut décrire… »
Steven M. Nolt et les coauteurs ont montré dans leur livre « La grâce des Amish : Comment le Pardon a sublimé la Tragédie », combien les Amish avaient souffert de ces meurtres et avaient eu des luttes pour arriver à un pardon vrai et complet. Ils soulignent aussi combien leur culture séculaire de compassion et de pardon demandé et accordé, les a aidés dans ce processus de grâce. Où en ont-ils trouvé la force ? Dans leur foi en Celui qui, par la mort de son Fils sur la Croix, offre le pardon le plus grand qui puisse exister à ceux qui s’en saisissent.
Prière : « Seigneur, délivre-moi de toute rancune et de tout esprit de vengeance. »

Théophile Hammann

_________________
Lecture proposée : Livre de la Genèse, chapitre 50, versets 15 à 21.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin