NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Mathématiques supérieures

Le discutailleur va-t-il faire un procès au Tout-Puissant ? Celui qui conteste avec Dieu a-t-il une réponse à cela ?
Job 40.2

Paul Dirac, physicien anglais, prix Nobel de physique en 1933, a prédit l’existence de l’antimatière. Il était réputé pour son caractère indépendant et son manque de sociabilité. Même Einstein disait de lui : « J’ai un problème avec Dirac (alors âgé de 24 ans), c’est son perpétuel balancement entre le génie et la folie » ! Lors d’un congrès en 1927, Dirac s’était exprimé en privé sur la religion1 : « L’idée même de Dieu est un produit de l’imagination humaine… si la religion est encore enseignée… c’est simplement parce que certains d’entre nous veulent que les classes moyennes se tiennent tranquilles. »
Pourtant 36 ans plus tard en 1963, son ton était beaucoup moins cinglant, et dans un article sur l’avenir de la physique il déclarait : « Un des traits fondamentaux de la nature semble être que les lois de la physique fondamentale sont décrites en termes de théorie mathématique d’une grande beauté et puissance… On pourrait décrire la situation en disant que Dieu est un mathématicien d’un ordre très supérieur, et il a utilisé des mathématiques très avancées pour construire l’Univers ».
Aurions-nous la prétention de convaincre un athée que Dieu existe ? Non ! Pas plus que de lui faire comprendre les mathématiques supérieures. Mais Dieu sait se faire connaître !

Joseph Paladino

1 http://en.wikipedia.org/wiki/Paul_Dirac#cite_note-45

_________________
Lecture proposée : Livre de Job, chapitre 38.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin