Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Vous êtes chez moi

Le pays est à moi, car vous êtes chez moi comme étrangers et comme habitants.
Lévitique 25.23

Un habitant résidant à Metz, dans l’est de la France, n’en a pas cru ses yeux lorsqu’il a regagné son domicile un soir après son travail. Un voisin s’était installé chez lui et regardait la télé en mangeant !
La police a dû venir déloger l’intrus qui s’estimait chez lui, dans son appartement agrandi. À l’aide d’un marteau, il avait en effet percé dans la cloison un trou de 80 cm de haut sur 50 cm de large pour pénétrer chez son voisin parti au travail, et qu’il ne connaissait pas ! Le “squatter” y avait même fait le ménage, lancé la machine à laver et pique-niqué. Cette situation surréaliste peut prêter à sourire. On a presque du mal à la croire tant il faut de l’audace… et de la bêtise pour faire cela. Il se sentait chez lui, mais il n’était pas chez lui !
Dieu nous rappelle que nous sommes “chez lui”.1 Pourtant bien souvent nous nous comportons comme si nous étions chez nous. Nous faisons comme cet homme : nous nous installons comme des sans-gêne, comme si nous étions chez nous, alors que nous ne sommes que de passage.
Les écologistes ont raison lorsqu’ils insistent sur le fait que nous devons léguer une terre propre à nos enfants et petits-enfants. Et les économistes, quand ils disent de ne pas accumuler les dettes que nos descendants seront obligés de payer à notre place.
On ne peut pas faire n’importe quoi non plus de notre existence, de nos vies, car nous ne sommes pas chez nous, mais chez Lui !

Bernard Delépine

1 voir le verset de l’en-tête

________________
Lecture proposée : 1er livre des Chroniques, chapitre 29, versets 10 à 16.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin