NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Les chercheurs

Cherchez l’Éternel, et vous vivrez ! Craignez qu’il ne saisisse comme un feu la maison […], et que ce feu ne la dévore, sans personne pour l’éteindre.
Amos 5.6

binoculars-485855_640Saint Augustin met dans la bouche de Dieu ces paroles : « Tu ne me chercherais pas si je ne t’avais déjà trouvé ! » C’est, en effet, toujours Dieu qui prend l’initiative. C’est Lui qui m’interpelle alors que je recherche les honneurs, la gloire, la richesse et tant d’autres éléments secondaires. Jésus nous rappelle : Cherchez d’abord le royaume de Dieu et sa justice…
Ah ! Si les chercheurs suivaient le conseil d’un des plus illustres parmi eux :
Ampère écrivait à son fils : « Mon fils, écoute les savants, mais ne les écoute que d’une oreille, que ta deuxième oreille soit toujours tendue pour entendre les accents de ton ami céleste. »
Képler disait : « Dans la Création, je saisis Dieu comme avec mes mains. »
Linné, appelé le plus grand naturaliste de tous les temps, s’est écrié, en découvrant la disposition des feuilles : « J’ai vu les traces des pas de Dieu. »
Je pourrais ainsi continuer à citer beaucoup de grands savants, plus ouverts, parce que plus humbles, que beaucoup de semi-savants. Et c’est ainsi que leur recherche dans la nature les a conduits à s’interroger sur Le Créateur, Dieu, et à sonder la Bible, y trouvant Le secret de la vie.
Prendrons-nous le temps, sans nous laisser arrêter par les obstacles, de chercher Dieu, comme Amos nous y invite ?

Gérard Peilhon

__________________
Lecture du jour : Livre du prophète Amos, chapitre 5, versets 1 à 15.

 

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin