NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Qui est coupable ?

La femme que tu as mise près de moi m’a donné de l’arbre et j’en ai mangé.
Genèse 3.12

 

108329854_817a803df2_m« Ce n’est pas moi, c’est l’autre ! » Que de lâcheté parmi les humains ! On essaie toujours de faire retomber la responsabilité sur autrui. L’homme veut se justifier, se déculpabiliser en accusant son patron, le gouvernement, sa belle-mère, ou tout simplement – comme dans ce récit – son conjoint. Mais par ricochet, l’homme accuse Dieu : « … la femme que tu as mise auprès de moi ».
Quelle tragédie que celle du refus des responsabilités :
Ces infirmières du procès de Nuremberg qui se cachaient derrière les médecins leur ayant commandé la suppression des vieillards, des handicapés, des débiles ; elles n’étaient plus que des blouses blanches tachées du sang des victimes.
Ces militaires, devenus tortionnaires dans tel ou tel conflit (Viêt Nam, Algérie, etc.), se réfugiant derrière les commandements de leurs officiers, n’étaient plus qu’uniformes souillés par le sang des torturés.
Cette non-reconnaissance de notre culpabilité conduit à l’accusation d’autrui. Le refus de se frapper la poitrine pour faire son mea-culpa, conduit à pointer un doigt accusateur sur nos proches.
Voulons-nous dire avec le courage et la lucidité du fils prodigue : « J’ai péché contre le ciel et contre toi » ?

Gérard Peilhon

__________________
Lecture proposée : Livre de la Genèse, chapitre 3, versets 7 à 19.

Photo Credit: loufi via Compfight cc

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin