NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Pas d’exception

Ils ont les pieds légers pour répandre le sang ; la destruction et le malheur sont sur leur route.
Romains 3.15-16

28244487991_259c53f14a_m« Si je suis sain d’esprit, disait G. Bernard Shaw, l’humoriste, le reste du monde ne devrait pas être en liberté. » De fait, loin d’être humoristique, il confirme tout ce que dit la Bible à propos des humains. S’ils sont légers à répandre le sang, à semer le malheur sur la route, est-il sage de laisser de tels êtres en liberté ? Mais B. Shaw fait mine de se croire l’exception. Là est l’humour.
Par nature, par hérédité, nous sommes tous capables du pire. Et si nous ne l’avons pas commis, c’est pure grâce, parce que Dieu nous en a empêchés ou nous a placés dans un milieu préservé. Mais que ces privilèges ne nous trompent pas ; notre nature n’en est pas moins corrompue. Moralement et spirituellement, nous sommes aussi perdus que les autres.
Mais bénissons Dieu. Il a eu pitié de nous et, pour les fautes qu’il nous a laissé commettre, il a préparé le pardon. Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu ; mais ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ.1 Et si nous avons la sagesse de nous reconnaître coupables à Ses yeux et d’accueillir son pardon, Dieu nous offre en même temps, cette inimaginable grâce d’une nature nouvelle, celle du Christ. Certes, l’ancienne nature s’efforce de continuer à régenter notre comportement, et y parvient parfois. Mais elle a perdu son pouvoir.

Richard Doulière

1 Romains 3.23-24

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Romains, chapitre 3, versets 19 à 26.

Photo Credit: dant melys via Compfight cc

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin