Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Pour qui te prends-tu donc ?

Vraiment, je vous l’assure, leur répondit Jésus, avant qu’Abraham soit venu à l’existence, moi je suis.
Jean 8.58

25736325912_b4159eaaf6_mOn peut comprendre la réaction outrée des chefs des Juifs en entendant Jésus répéter à plusieurs reprises : Moi, je suis. Pour eux, cette expression n’était pas neutre. C’est en effet de cette façon que Dieu s’est révélé à Moïse dans le buisson ardent, alors qu’il gardait ses moutons dans le désert du Sinaï. Quand Moïse lui demanda par quel nom il fallait le nommer, Dieu lui répondit : Je suis celui qui est. Puis il ajouta : Voici ce que tu diras aux Israélites : Je suis m’a envoyé vers vous.1
En reprenant à son compte cette expression, en affirmant qu’il existait bien avant leur ancêtre Abraham, Jésus proclame à ces responsables du peuple juif qu’il est bien Fils de Dieu. Ceux-ci ne peuvent entendre ce qu’ils considèrent comme un blasphème et cherchent à le lapider. Si vous ne croyez pas que moi, je suis, vous mourrez dans vos péchés2, avait averti Jésus en s’adressant à tous ceux qui l’entouraient.
Pour qui prenons-nous Jésus ? Pour un mystificateur, un illuminé qui se croyait Dieu ? Ou pour ce qu’il est véritablement, le Fils de Dieu, Dieu lui-même venu à notre rencontre pour nous sauver de nos péchés ?

Bernard Grebille

1 Exode 3.14           2 Jean 8.24

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Jean, chapitre 8, versets 52 à 59.

Photo Credit: LEROYannie27 via Compfight cc

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin