Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

En tâtonnant

Dieu a voulu qu’ils cherchent le Seigneur, et qu’ils s’efforcent de le trouver en tâtonnant, bien qu’il ne soit pas loin de chacun de nous.
Actes 17.27

blindfolded-158204_640Pendant une semaine, en octobre, les manèges envahissent les rues de Firminy. C’est la traditionnelle « Vogue des noix », une fête foraine populaire. Parmi les attractions, le « Palais des glaces » propose un labyrinthe de verre. Il est impossible de distinguer la présence ou l’absence de paroi vitrée dans le parcours. C’est en tâtonnant que les gens avancent…
Cela me fait penser à l’apôtre Paul qui annonçait à Athènes le Dieu qui a fait le monde et tout ce qui s’y trouve. Un Dieu proche de chacun de nous, mais invisible ! Il y a plusieurs raisons à cela :
Premièrement, comme l’œil humain ne peut regarder directement la lumière du soleil, l’homme pécheur ne pourrait pas soutenir l’éclat de la gloire et la pureté de Dieu.
Deuxièmement, Dieu est éternel et veut nous ouvrir aux réalités éternelles. Or, les choses visibles sont passagères, les invisibles sont éternelles, écrit Paul1.
Mais la raison principale est dans sa volonté. Il veut qu’on le cherche en tâtonnant, c’est-à-dire autrement que dans une expérience visuelle, mais dans l’humilité de la foi ! Alors… il s’est incarné en Jésus, image sans éclat pour l’aveugle présomptueux2, mais pleine révélation du Dieu Sauveur pour le croyant repentant !

Dominique Moreau

1 2 Corinthiens 4.18           2 Jean 9.39

__________________
Lecture proposée : Actes des Apôtres, chapitre 17, versets 22 à 34.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin