NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Au revoir, Pierrot !

Écris : heureux dès à présent les morts qui meurent dans le Seigneur !
Apocalypse 14.13

child-waving-goodbye-595429_640Pierrot était un simple ouvrier du textile. À l’âge de 33 ans, il entendit pour la première fois parler de ce que Jésus pouvait faire dans sa vie. Pierrot avait une conscience chargée. Il pensait avoir commis des fautes qui ne pouvaient être effacées. Ayant compris que le pardon de Dieu lui était offert gratuitement grâce à la mort de Jésus pour lui, Pierrot se repentit de sa vie passée et crut. Une vie nouvelle commença pour lui, pleine de services pour les autres.
En avril 2014, on découvrit chez Pierrot le cancer. Le dimanche suivant, il prit la parole au culte et dit à tous : « Je crois que j’ai achevé ma course ici-bas ! Mais rassurez-vous, je sais où je vais. » Deux mois plus tard, il s’éteignait dans la sérénité et rempli d’une paix qui frappa le personnel soignant.
Le journal local, annonçant la nouvelle de son décès, lui rendit témoignage. « Résultat de sa rencontre avec Dieu, Pierrot agissait animé par son amour. Ses dons manuels étaient au service des autres. Son oreille était attentive et toujours à l’écoute. Sa bouche apportait toujours une parole à propos qui témoignait avec conviction de sa foi vivante en Jésus-Christ. »
Avez-vous la même assurance que Pierrot face à la mort ?

Gilles Georgel

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Philippiens, chapitre 1, versets 21 à 23.

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin