NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Est-ce que je compte pour Dieu ?

Voici, je t’ai gravé sur mes mains.
Ésaïe 49.16

beach-202548_640Quand j’attends sur le quai d’une gare ou que je circule en métro, quand je fais la queue au supermarché ou que je suis au milieu d’une foule de vacanciers au bord de l’océan, je suis toujours impressionnée par la diversité des personnes que je côtoie. Aucune n’est semblable en tous points à une autre. Et je ne peux m’empêcher de penser que Dieu les connaît toutes par leur nom, qu’elles comptent vraiment pour lui. Celles que je côtoie, mais aussi toutes les autres.
C’est une question que beaucoup se posent : « Est-ce que je compte pour Dieu, moi, un parmi des milliards ? »
Dieu a donné au monde entier la preuve de son amour en venant nous rejoindre sur la planète Terre. Il n’est pas venu en tant que “l’Éternel des armées”, entouré d’un feu dévorant. Il est venu sous la forme la plus humble, la moins menaçante : celle d’un nouveau-né.
La fête de Noël, célébrée par presque toute la population de notre pays, est la réponse de Dieu à la question : « Est-ce que je compte pour Dieu ? »
Toute la vie de Jésus et les histoires qu’il a racontées nous attestent que Dieu nous aime, non “en masse”, en tant que peuple, mais un à la fois. Et la mort de Jésus sur la croix nous rappelle qu’il a gravé nos noms sur ses mains et ce que cela lui a coûté de tant nous aimer.
Si vous croyez que votre existence n’a pas d’importance pour Dieu, vous contredisez l’une des raisons principales de la venue de Jésus sur terre.

Elfriede Eugène

__________________
Lecture proposée : Livre du prophète Osée, chapitre 14.

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin