NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Mystère de l’amour de Dieu

J’ai aimé Jacob et j’ai haï Ésaü. Le Dieu souverain est juste.
Romains 9.13

colorful-1191066_640Un homme pensait que le christianisme comportait un tas de problèmes insolubles. Il dit à un vieux pasteur :
– Il y a tant de déclarations incompréhensibles dans la Bible.
– Lesquelles, par exemple ?
– Il y a là cette déclaration étrange : « J’ai aimé Jacob et j’ai haï Ésaü ». Comment Dieu pouvait-il haïr Ésaü ?
– C’est étrange, en effet, lui répondit le pasteur. Tout aussi étrange que nos différences. En effet, ce que je trouve étrange dans ce texte, c’est que Dieu ait aimé Jacob après tout ce qu’il avait fait.
En nous connaissant tant soit peu, nous ne pouvons qu’être émerveillés que Dieu ait pu aimer des êtres tels que nous. L’apôtre Paul a pu écrire : « Moi qui étais auparavant un blasphémateur, un persécuteur, un homme emporté, il m’a été fait miséricorde, parce que j’agissais par ignorance, dans l’incrédulité. »1
Oui, quelles que soient notre personne et notre vie, Dieu nous aime et est prêt à nous accueillir si nous répondons à son appel !

Alfred Kuen

1 1 Timothée 1.13

__________________
Lecture proposée : 1ère lettre à Timothée, chapitre 2, versets 1 à 7.

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin