Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

À la “une” des journaux

Les hommes regardent à ce qui frappe les yeux, mais l’Éternel regarde au cœur.
1 Samuel 16.7

newspapers-1412940_640La “une” regorge de gros titres les uns plus sensationnels que les autres. On n’y fait figurer que ce qui frappe notre entendement ou remue notre émotivité : l’héroïsme des uns, la cruauté des autres, la dernière catastrophe aérienne ou climatique. Toujours des faits qui sortent de l’ordinaire.
Les miracles que Jésus a accomplis lorsqu’il était sur terre auraient sans doute aujourd’hui leur place à la “une” des “Dernières nouvelles de Jérusalem”. Par contre, les histoires qu’il a racontées ne seraient relevées par aucun journaliste.
Ses paraboles, ses enseignements, sa vie ne mettaient pas en scène des héros ou des événements extraordinaires. Il parlait de petites semences, d’un peu de levain qui fait lever la pâte (quoi de plus banal !), d’un fils qui part et qui revient, d’une porte étroite, d’une offrande de quelques sous.
Mais Jésus était doux et humble de cœur. Il a porté la plus grande attention aux personnes qu’il rencontrait. Il discernait leurs besoins et savait voir la foi la plus petite.
Cela me rassure, car je ne me sens pas l’étoffe d’une héroïne, je ne suis pas sans peur et sans reproche !
De savoir que Dieu regarde au cœur, me tranquillise dans la mesure où, malgré mes péchés et parfois mes infidélités, il sait voir mon désir de l’aimer et de me laisser aimer par lui.

Elfriede Eugène

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 14, versets 7 à 14.

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin