Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Rêver, puis mourir ?

Notre espérance ne risque pas d’être déçue, car Dieu a versé son amour dans nos cœurs…
Romains 5.5

Mon cœur se serre. Je viens de lire, tagué sur un immeuble : « RÊVE, PUIS MEURS ! » Ces lettres sans artifice hurlent la détresse de la condition humaine. L’homme peut rêver, pour se réveiller plus lucide : il sait qu’il doit mourir un jour.
Cela me fait penser à Sandrine. Pas plus tard qu’hier, elle nous a témoigné de sa foi toute jeune. Nous la connaissions comme quelqu’un d’angoissé. Je lui en fais la remarque. Elle répond : « Oui, je me réveillais en sueur avec la peur de la mort. Je me disais que quoi que je fasse, j’y aurai droit. »
Un jour, au détour d’une conversation lors d’une promenade, mon épouse lui avait dit : « C’est bon de savoir où l’on va. Ça aide ! Jésus est la résurrection et la vie ! »
Maintenant, la jeune femme sait où elle va. Elle a placé sa confiance en Jésus son Sauveur ! Jésus est mort pour elle. Sandrine peut dormir tranquille !
Je prie que l’auteur du tag désespéré rencontre quelqu’un dont la vie a changé. Et par là, qu’il rencontre le Christ ! Il réalisera le rêve d’éternité qui est en chacun de nous.1

Francis Schneider

1 Ecclésiaste 3.11

__________________
Lecture proposée : Psaume 23.

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin