NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Retour à Bethléhem

Comblée j’étais partie ; vide l’Éternel me ramène.
Ruth 1.21

Confrontée à la famine et aux difficultés qui s’ensuivent, la famille d’Elimelek a cédé aux tentations des « champs de Moab », malgré les ordres de Dieu. Elle est allée s’y installer abandonnant sa patrie, son Dieu, sa culture, et ses valeurs. Pour un résultat catastrophique : Noémi se retrouve veuve et perd aussi ses deux fils. Alors elle se souvient de sa patrie. Elle reconnaît sa situation et décide de revenir à Bethléhem.
Le livre de Ruth insiste sur le thème du retour, la racine du mot retourner apparaît douze fois dans le premier chapitre du livre. Or, en hébreu, ce verbe indique non seulement un retour physique, mais aussi une repentance, un mouvement spirituel de changement, un demi-tour, une conversion.
23
Même si nous disons faire partie du peuple de Dieu, il peut nous arriver d’abandonner sa maison où, malgré les difficultés, il prenait soin de nous. Nous succombons alors aux sirènes trompeuses et mortifères de nos « champs de Moab ». Il n’est pas trop tard pour le reconnaître, se repentir, faire demi-tour et retourner vers Dieu, vers sa maison.
L’histoire de Ruth nous montre que Dieu multiplie ses bienfaits à celui qui a cette attitude. Il lui redonne vie et espoir, un avenir béni.

François-Jean Martin

1 Voir les versets 20 et 21

________________
Lecture proposée : Livre de Ruth, chapitre 1.

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin