Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Accueillir tous les handicaps

Jésus lui dit : – Ma fille, parce que tu as cru en moi, tu as été guérie, va en paix.
Luc 8.48

« Rendre plus visibles les handicaps invisibles » : tel était l’objectif des premières rencontres du handicap sensoriel, organisées à Paris en novembre 2015. Il s’agissait d’encourager les acteurs publics et privés à s’adapter aux handicaps visuels et auditifs, de façon à faciliter l’insertion sociale et professionnelle des personnes qui en souffrent.
Sommes-nous conscients des handicaps de ceux qui nous entourent ? Que savons-nous de ce collègue discret, de cette connaissance que nous trouvons introvertie ? N’est-il (elle) pas gêné(e) par son handicap, sans jamais avoir osé nous en parler ?
Ce qui me frappe dans l’attitude de Jésus tout au long de sa vie sur terre, c’est qu’il a su accueillir TOUS les handicapés, et les soulager d’une manière ou d’une autre. Par la guérison, mais aussi bien souvent par une parole stimulant la foi.
N’y a-t-il que les handicapés qui bénéficient de l’action de Jésus ? Nous sommes tous, d’une manière ou d’une autre, des handicapés. Notre pire handicap est peut-être le handicap du cœur, l’incapacité à aimer. Et ce handicap-là provient du péché.
Pour régler définitivement le problème du péché, qui nous affecte tous, Jésus s’est fait “handicapé” pour nous. Lui, le Fils de Dieu, s’est abaissé et s’est laissé limiter dans ses mouvements, allant jusqu’à mourir cloué sur la Croix. Pour le pardon de nos péchés. Quelle puissance dans ce “handicap” !

Jean-Louis Théron

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 8, versets 43 à 48.

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin