NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Peut-on se cacher de Dieu ?

Quand ils entendirent la voix de l’Éternel Dieu parcourant le jardin, l’homme et sa femme se cachèrent loin de l’Éternel Dieu.
Genèse 3.8

La conséquence du péché, c’est la séparation d’avec Dieu. On sait que Dieu chassa Adam loin du jardin d’Éden. Mais c’est l’homme qui, le premier, s’était éloigné de Dieu en péchant et qui, saisi de peur, s’était caché.
Aujourd’hui, nier l’existence de Dieu, penser sans preuve qu’il ne nous voit pas ou ne nous connaît pas, n’est-ce pas un peu espérer se cacher loin de lui ?
C’est d’autant plus inutile que le récit de la Genèse nous apprend que Dieu ne rejette pas l’homme définitivement. Dès le commencement, il n’a eu de cesse de vouloir ramener l’humanité à lui. Et par Jésus-Christ, c’est rendu possible :
– par sa venue comme une lumière dans ce monde de ténèbres,
– par sa vie et son enseignement pour montrer le chemin vers Dieu,
– par son sacrifice pour le pardon des pécheurs !
Dieu est plein d’amour, de compassion. Il est miséricordieux. C’est pourquoi, s’il est compréhensible que le premier réflexe de celui qui se sait coupable soit la peur, il est remarquable qu’ensuite des pécheurs pardonnés recherchent Dieu comme un refuge, un abri sûr : À l’ombre de tes ailes, les fils de l’homme cherchent un refuge. Ou, autre traduction, les fils d’Adam… ont un abri.1
Finie la peur et finie la fuite, Dieu nous a aimés, nous a trouvés, nous offre le salut !

Francis Rivère

1 Psaume 36.8

__________________
Lecture proposée : Psaume 36, versets 6 à 10.

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin