Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Ruth, l’amie

Finalement, Orpa embrassa sa belle-mère, mais Ruth resta avec elle.
Ruth 1.14

Orpa embrasse sa belle-mère pour prendre congé. Qu’elle retourne chez elle, dans sa famille, vers les siens, c’est humain. Ce qui est surprenant et étonnant, c’est que Ruth ne prenne pas le même chemin. Ruth reste attachée à sa belle-mère, une femme du peuple hébreu si différent du sien.
Billy Graham a dit : « Que tant de jeunes partent dans la drogue, dans la pornographie, dans les plaisirs faciles ne m’étonne pas. Ce qui m’étonne ce sont ces milliers de jeunes qui se lèvent pour suivre Jésus. »
Pourquoi Ruth et pas Orpa ? C’est le mystère de la liberté de chacun. Tout au long de notre vie, l’amour de Dieu non seulement ne nous prend pas notre liberté, mais au contraire nous rend libres. Dieu nous traite comme des êtres responsables. Nous pouvons choisir. Dans le ciel il n’y aura que des volontaires graciés. Ruth a choisi librement.
Le nom Ruth vient d’un mot qui peut signifier “amie”, “rassasiée” ou “réconfortée”. La jeune femme restera, en toutes circonstances, une amie fidèle pour sa belle-mère. Quel réconfort dans les moments difficiles d’avoir de tels amis ! L’ami aime en tout temps et dans le malheur il se montre un frère.1
C’est aussi ce que Jésus veut être pour les siens : Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande2 ! Jésus nous offre son amitié, ne la méprisons pas, ne la galvaudons pas. Demandons-lui de prendre conscience de ce privilège et d’en tirer les conséquences.

François-Jean Martin

1 Proverbes 17.17           2 Jean 15.14

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Jean, chapitre 15, versets 1 à 17.

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin