NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Le tour de la question

Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle.
Jean 6.68

Reportage. Une jeune Française témoigne. Nouvelle convertie, elle a rejoint Daech en Syrie. Pourquoi ? Elle ressentait un vide et voulait se rendre utile. Mais n’a-t-elle pas cherché du côté du christianisme ? Sa réponse est claire : « Je pensais avoir fait le tour de la question ! »
Lucide, elle avait compris que le bonheur devait résider dans l’être, pas dans l’avoir ou le faire. Alors, elle a cherché du côté des réseaux sociaux, pour s’apercevoir qu’elle se connectait à des vides se transvasant à l’infini… Enfin, par soif d’idéal, elle a été la proie d’une idéologie meurtrière…
Ce vide n’est-il pas… normal ! C’est une faim de Dieu. Il est vrai que les pratiques religieuses peuvent nous laisser insatisfaits autant que Claire et bien d’autres qui ont arrêté de chercher de ce côté-là. Déjà Pierre et les autres disciples de Jésus avaient compris que les rites ne leur servaient à rien. Mais ils ont reconnu que, plutôt d’en faire le tour, il fallait aller vers celui qui est au centre, celui qui donne la vie. Jésus seul est la réponse à nos questions !

Francis Schneider

__________________
Lecture proposée : 1ère lettre de Jean, chapitre 1, versets 1 à 5.

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin