NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

La Belle Porte

Tout le monde le vit ainsi marcher et louer Dieu. On le reconnaissait : c’était bien lui qui était toujours assis à mendier près de la « Belle Porte » du Temple.
Actes des Apôtres 3.9-10

Du temps de Jésus, un des principaux accès des Juifs au temple de Jérusalem se faisait par une porte magnifiquement ornée, appelée la « Belle Porte ». Devant cette entrée on portait tous les jours un homme paralysé de naissance afin qu’il puisse demander l’aumône à tous ceux qui se rendaient au sanctuaire.
À leur passage, les apôtres Pierre et Jean s’arrêtent devant cet infirme et Pierre lui dit : « Au nom de Jésus-Christ, lève-toi et marche ! » […] Aussitôt, ses pieds et ses chevilles se raffermirent, d’un saut il fut debout et se mit à marcher. Il entra avec eux dans la cour du Temple : il marchait, il sautait de joie et louait Dieu1.
D’une certaine façon, ce paralysé représente tous les humains. Dès notre naissance nous sommes, nous aussi, incapables d’agir et de marcher selon la volonté de Dieu. Du fait de notre nature contaminée par le péché, nous ne pouvons pas nous-mêmes entrer dans le lieu saint de sa présence, condamnés à rester dehors, devant la porte. Mais Jésus, le ressuscité, a guéri l’infirme et lui a permis de se lever et d’entrer dans le temple.
Aujourd’hui aussi, chaque fois qu’un homme rencontre Jésus et s’attache à lui par une foi sincère, il peut marcher en nouveauté de vie et entrer avec joie dans la présence de Dieu.

Bernard Grebille

1 Actes des Apôtres 3.6-8

__________________
Lecture proposée : Actes des Apôtres, chapitre 3, versets 1 à 11.

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin