NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Pendant toutes leurs marches

La nuée de l’Éternel était, de jour, sur le tabernacle ; et, de nuit, il y avait un feu aux yeux de toute la maison d’Israël, pendant toutes leurs marches.
Exode 40.38
Pendant leurs marches… Après leur sortie d’Égypte, cela dura près de 40 ans ! Ceux qui vécurent jusque-là voyaient de jour la nuée sur la Tente de la rencontre, et de nuit le feu.
Quel autre signe aurait-il fallu pour que personne, jamais, ne doute de la présence de Dieu ?
Pourtant, ils eurent peur, ils gémirent, ils se laissèrent même aller jusqu’à adorer de faux dieux !
Est-ce si différent en ce qui nous concerne ? Les preuves de l’existence et de la présence de Dieu sont certes plus discrètes, mais en sont-elles moins probantes ?
En cette période de vacances où tous ceux qui le peuvent fuient les villes pour vivre au sein de la nature, n’y trouvent-ils pas la signature divine ? Sa présence n’y est-elle pas inscrite en lettres indélébiles ?
Bien sûr le diable se démène pour nous empêcher de la discerner. Mais elle est là. Cessons seulement de refuser d’ouvrir les yeux ! Et si nous voulons d’autres signes, il y aura toujours celui de la résurrection du Christ et de sa multitude de témoins !
Émerveillons-nous des signes manifestes de la présence de Dieu !

Richard Doulière

__________________
Lecture proposée : Livre de l’Exode, chapitre 40, versets 34 à 38.

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin