Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Pour bien se porter…

Lors même que notre être extérieur se détruit, notre être intérieur se renouvelle de jour en jour.
2 Corinthiens 4.16

« Mangez cinq fruits ou légumes par jour,
Mangez trois produits laitiers,
Mangez bio,
Ne grignotez pas entre les repas,
Ne mangez ni trop gras, ni trop salé, ni trop sucré. »
Que de bons conseils qui nous sont délivrés par la publicité ! Avec le but louable de nous aider à préserver la santé si précieuse. D’autres, tout aussi nombreux, sinon plus, concernent la préservation de notre apparence : crèmes, lotions antirides en tout genre, shampoings revitalisants, etc.
Des conseils parfois bien utiles, mais qui, à mon avis, sont entretenus en premier lieu par un souci mercantile. Cependant, conserver sa santé, ses apparences est pour beaucoup un souci permanent.
Par les mots du verset ci-dessus et des suivants, l’apôtre souligne qu’il se préoccupe plus encore de l’être intérieur de chacun. Vous souciez-vous du vôtre ?
Lorsque Dieu a créé l’homme, il lui a formé un corps et ensuite il souffla dans ses narines un souffle de vie et l’homme devint un être vivant 1. Selon les enseignements de la Parole de Dieu, à notre mort la poussière, c’est-à-dire notre corps, retourne à la terre, comme elle y était, et l’esprit retourne à Dieu qui l’a donné. 2
Ne pensez-vous pas qu’il est plus important de se préoccuper de l’être intérieur immortel que de l’être extérieur qui redeviendra poussière ?

Jack Mouyon

1 Genèse 2.7           2 Ecclésiaste 12.7

__________________
Lecture proposée : 2ème lettre aux Corinthiens,chapitre 4, versets 16 à 18.

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin