NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

La couleur de la croix

Dieu a voulu, par Christ, tout réconcilier avec lui-même… en faisant la paix à travers lui, par son sang versé à la croix.
Colossiens 1.20

En rentrant de ses vacances dans les Hautes-Alpes, notre fils nous a rapporté un caillou qui avait attiré son regard : un granit gris bleuté traversé d’une grande croix blanche. Il était heureux de nous l’offrir en cadeau symbolique de notre foi commune. Cette croix blanche qui se détache de la couleur sombre de la pierre est pour nous comme un rappel de l’amour de Dieu.
Si la blancheur nous parle de pureté, souvenons-nous d’abord que la croix originelle a été rougie par le précieux sang de notre Sauveur. Il est venu nous réconcilier avec son Père très Saint. Par l’effet de sa bonté, cette croix où il a souffert pour nous est devenue pour tous ceux qui croient l’instrument de leur salut !¹
C’est pourquoi, en signe de leur foi dans le sacrifice unique du Christ, les peuples des Alpes helvétiques et savoyardes ont fait figurer sur leur drapeau une croix blanche sur fond rouge. Et c’est le même symbole de la croix – rouge sur fond blanc – qui représente la Croix-Rouge, institution fondée en 1864 par Henri Dunant, chrétien engagé, dans le but de porter secours aux blessés sur le champs de bataille.
Mais au-delà de la symbolique des couleurs, le plus important pour nous est d’écouter et de vivre le message révolutionnaire de la croix de Jésus : la réconciliation !

Reynald Kuffer

¹ Galates 3.13-14

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Colossiens, chapitre 1, versets 12 à 23.

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin