NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Reconnaissance

Ce n’est pas celui qui plante qui est quelque chose, ni celui qui arrose, mais Dieu qui fait croître.
1 Corinthiens 3.7

Les croix en pierre érigées le long des chemins sont nombreuses en Alsace. Elles sont souvent là en témoin d’un fait marquant.
Curieusement, cet automne, non loin de chez nous, l’une d’elles s’est trouvée entourée d’une guirlande de belles grappes de raisins mûrs. Pourquoi ? Aucun indice n’a permis de le dire. Un viticulteur aurait-il voulu exprimer ainsi sa reconnaissance à Dieu pour la bonne récolte dépassant toutes ses espérances ? Mystère…
Une chose est sûre : tous les efforts déployés pour produire des fruits savoureux, des plantes saines et nourrissantes sont bien vains si Dieu, le Créateur, n’accorde pas les conditions favorables à leur développement. Sachons le reconnaître humblement !
Dieu seul a créé des plantes capables de croître et de se reproduire. Il a tout mis en place pour favoriser la pollinisation. Lui seul donne la pluie et le soleil aux moments convenables. Qui d’autre le pourrait ?
Alors n’oublions pas de dire notre reconnaissance à Dieu pour sa bonté et sa fidélité. Louons-le chaque jour parce qu’il nous accorde notre pain et qu’il pourvoit à tous nos besoins. Joignons notre voix à celle de l’auteur du psaume 104.
Oui, celui qui est digne de louange, c’est Dieu qui fait croître.

Albert Lentz

__________________
Lecture proposée : Psaume 104, versets 10 à 35.

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin