NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Êtes-vous mal habillés ?

Mon âme sera ravie d’allégresse en mon Dieu ; car il m’a revêtu des vêtements du salut, il m’a couvert du manteau de la justice.
Ésaïe 61.10

Un candidat malheureux à la Présidentielle française de 2017 a été jugé mal habillé, portant des chemises à 60€. Ouf, j’ai bien fait de ne pas m’être présenté à vos suffrages, car je porte sans complexe des chemises payées… 20€ les deux.
Ci-dessus, Ésaïe exprime la joie de celui qui a reçu le merveilleux salut de Dieu, salut qu’il compare à un habit qui le rend présentable devant Dieu. Étonnant ?
On pense souvent pouvoir se présenter devant le Roi des rois « comme on est, nature ». Ce n’est même pas toujours faux, tout dépend de l’état d’esprit dans lequel nous venons à Dieu.
Celui qui se juge présentable au vu de sa religiosité, et qui se contente de « coudre » de temps en temps une pièce neuve de bonnes œuvres sur son vieil habit de péché1 sera jeté hors de la présence du Seigneur. C’est le cas de l’invité désinvolte de la lecture proposée ci-dessous.
Mais tous ceux qui reconnaissent que la vie qu’ils mènent offense le Seigneur et viennent humblement vers lui, font alors la même expérience qu’Ésaïe. Comme aussi un certain Josué2, dont le vêtement sale (symbolisant le péché) a été ôté et remplacé par l’habit neuf (représentant le pardon accordé).
Revêtons-nous donc du salut offert !

Claude Schneider

1 Marc 2.21           2 Zacharie 3.3-5

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Matthieu, chapitre 22, versets 11 à 14.

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin