Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Après l’orage

Devant lui soufflait un vent si violent qu’il fendait les montagnes et fracassait les rochers. Mais l’Éternel n’était pas dans l’ouragan.
1 Rois 19.11

Des nuages noirs, menaçants et zébrés d’éclairs s’amoncelaient sur la côte. Le tonnerre grondait et une pluie torrentielle tombait sur la mer. Je devais impérativement rentrer au port avant la marée basse. Je revêtis donc mon ciré, fermai le capot de descente de mon bateau et pénétrai dans l’orage afin de pouvoir regagner le port.
La traversée de l’orage fut impressionnante, particulièrement au moment où je dus aller au pied du mât métallique pour affaler les voiles. Deux heures plus tard, j’étais au port, mon ciré et mes voiles séchaient, le calme était revenu.
Cette mini-aventure me rappelle mes tempêtes intérieures. Elles atteignent souvent leur point culminant avant que Dieu ne se révèle à mon cœur. Ce fut l’expérience d’Élie au désert. Il vécut un ouragan, un tremblement de terre et le feu de la foudre. Tous ces éléments effrayants furent la toile de fond sur laquelle Dieu lui révéla sa tendresse. La Bible note qu’après ces choses ce fut un bruissement doux et léger. Dès qu’Élie l’entendit, il se couvrit le visage d’un pan de son manteau et sortit se placer à l’entrée de la grotte. Et voici que quelqu’un s’adressa à lui : « Que fais-tu ici, Élie ? »
Les orages que vous traversez ne sont-ils pas une invitation à renouer le dialogue avec Dieu ? La réponse vous appartient, car Dieu vous cherche.

Alain Monclair

__________________
Lecture proposée : 1er livre des Rois, chapitre 19, versets 1 à 13.

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin